• Il est encore temps pour sauver l’humantité, l'humanité qui est en nous •

Zinzolin c’est qui ?

AGATHE – Grand maître des Curriculum vitae, elle déniche des compétences même à ceux qui pensaient n’en avoir aucune, avec le retranscription paulinienne (épîtres Paul-Emploi) qui va bien. Elle tente aussi de mettre un peu d’ordre dans les fichiers informatiques de Zinzolin et ce n’est pas rien !

ABDEL – Grand trieur-rangeur du vestiaire solidaire, à l’écoute des besoins des demandeurs de refuge, il déniche pour chacun le pull ou le pantalon qui va bien… Avec une dose d’humour à tout moment, carrément indispensable.

AKBAR – Bénévole en service civique, deuxième cru 2021. Également membre fondateur de l’association Komak familles afghanes, il a testé en direct les difficultés de la réunification familiale.

ALEMITU – Infatigable trieuse du frigo solidaire, quand il faut passer une heure à quatre pattes pour jeter les légumes pourris, ranger les dons consommables, cuisiner ce qui ne peut pas attendre… le tout avec un grand sourire !

CHANTAL – Membre du commando RF (réunifications familiales). Championne de survie en milieu hostile, à savoir l’interface de France Visas et les messageries paramétrées en suédois, en persan ou en allemand… A ses moments perdus, elle transforme les fruits « fatigués » en bocaux alléchants.

CLARISSE – Tient les rênes du vestiaire solidaire, mais pas que… Elle trouve les bonnes idée pour renflouer les finances de Zinzolin (c’est la reine de la brocante), assure le tutorat des volontaires en service civique, gère les réunions (en visio ou pour de vrai…), fait les gros yeux quand il le faut, tout en trouvant, en toute circonstance, une bonne raison pour être optimiste.

HAMIDULLAH – Ex-volontaire en service civique (premier cru 2021). Un grand timide qui cache une vraie rage de vivre, capable de démentir les diagnostics le plus pessimistes. A fait partie des « garçons perdus » (branche Neverland de Zinzolin), avant de venir en aide aux autres et devenir le premier salarié de l’association.

IRENA – Membre fondateur. Reporter de guerre sur le front social, « mama » involontaire d’un nombre invraisemblable de personnes qui espèrent une solution à n’importe quel problème, n’importe quel jour, à n’importe quelle heure, quitte à braver son humeur de chien. Membre fondateur de l’association Komak familles afghanes.

LAILA – Si le mot « solidarité » n’existait pas, on aurait été obligés de l’inventer pour elle ! On ne compte plus ses accompagnements, ses conseils bienveillants, ses invitations… Et derrière une discrétion à toute épreuve se cache une femme extraordinaire, avec des projets plein la tête. La relève est assurée !

MAMADOU – La gentillesse faite homme. Même quand tout le monde est débordé et fourbu de fatigue, il reste attentif à toutes les situations de détresse. Expert en tri des dons divers et variés, il prend le temps sur ses moments de repos pour venir ranger et nettoyer. Sans lui, c’est sûr, Zinzolin serait un enfer.

MILAD – L’homme de toutes les situations, inlassable « dépanneur », même après 18 heures (pas de bol, il habite à Malakoff). Traducteur indispensable pour les dossiers OFPRA, il a aussi la maîtrise des outils pour paramétrer un smartphone, télécharger une appli… D’une disponibilité rare et d’une rigueur intellectuelle inestimable.

NAWAB – Bénévole infatigable, interprète, traducteur, dispenseur de sourires à toute heure… capable d’expliquer, pour la millième fois, l’ignoble procédure Dublin, de passer trois heures sur un dossier OFPRA, de louper un cours pour accompagner un compatriote chez le médecin ou faire du baby-sitting… Un compagnon de route, un ami.

RACHEL – Bonne fée des mamans, elle tient à jour les stocks de layette, de doudous, de biberons et de produits d’hygiène… Et n’hésite pas à mobiliser son réseau pour nous aider à trouver ou vérifier des infos pour nos activités à l’international (hé oui, on est amenés à faire des trucs improbables, notamment pour les réunifications familiales).

RAOUF – Ex-volontaire en service civique (premier cru 2021). Un vrai bosseur qui poursuit ses études et emploie tout ce qu’il a appris à Zinzolin pour continuer à aider ses compatriotes dans la mouise… ou à les accompagner vers nos permanences.

ROLAND – Membre fondateur. Un talent de diplomate, probablement acquis au cours de son expérience d’enseignant « hors norme » : il est le conciliateur de Zinzolin. Militant très actif sur d’autres fronts, il sait se rendre disponible en cas de coup dur.

SHAFIULLAH – A posé ses valises à Malakoff en 2016, autant dire que personne ne peut envisager Zinzolin sans lui – et sans son fils aîné, Rahmanullah, alias Petit Scarabée… Des centaines d’heures de bénévolat en tant qu’interprète en pachto, dari, ourdou, plus un vrai talent de comédien.

VALERIE – Membre fondateur. Les demandeurs de refuge sont persuadés qu’elle est avocate, elle est violoniste ! Et aussi bénévole à La Cimade depuis un bon bout de temps. Rigueur, humilité, doute permanent. L’évidence d’une approche militante, d’un regard politique. A part ça, elle trouve aussi le temps de faire le tri du frigo solidaire et de mitonner de bons petits plats.

Share